Accueil » Articles » Outils » Classe de découverte : Explorateurs de la biodiversité

Classe de découverte : Explorateurs de la biodiversité

Pinterest

Voilà, notre classe « Explorateurs de la biodiversité » est terminée…Une semaine entière consacrée au projet d’année sur le thème interdisciplinaire de la biodiversité !

Le projet :

« Explorateurs de la biodiversité », un voyage autour du monde un peu particulier à la recherche des ressemblances et des différences et une sensibilisation au respect et à l’unité du vivant.

L’organisation :

Cette semaine à thème a été pensée comme une classe de découverte, cela donne du sens et motive beaucoup les enfants. De plus, c’est une parenthèse très appréciable à l’école de la nature avant le grand rush du mois de juin.

Après de nombreuses années de classe vertes autogérées, j’ai opté pour un fonctionnement différent.

L’investissement personnel reste important mais le retour à la maison des élèves le soir permet à tous de récupérer  jusqu’au lendemain. Le rythme des activités est soutenu, une sortie et de nombreux ateliers chaque jour. Beaucoup d’informations à retenir mais aussi des liens avec le travail effectué depuis le début de l’année  et les mêmes compétences travaillées de façon différente.

Une participation financière est demandée aux parents.

Les grandes lignes du projet ont été présentées aux parents dès la réunion de rentrée. Une deuxième réunion, quelques mois avant la semaine à thème est nécessaire pour qu’ils comprennent l’enjeu de la démarche pédagogique et qu’ils s’investissent de leur côté.

Matériel pour les élèves : Un badge et un carnet de bord et en fin de semaine le diplôme.

Le badge permet à tous de comprendre l’appartenance au groupe et l’importance des règles de vie collectives, le carnet de bord s’adresse aux parents et aux enfants, il contient l’emploi du temps précis et le fil des activités quotidiennes  accompagné de consignes et questions sur les visites et les activités. Chaque enfant peut décorer son carnet.

Le langage est toujours essentiel, fil conducteur du projet  à l’oral et par la suite à l’écrit.

La remise des diplômes est un moment très important pour les élèves, ils sont  fiers de leur engagement  !

 

Je partage ci-dessous la trame de mes préparations, à vous de les personnaliser selon vos projet…

Voici les fichiers PP à modifier :

 

 

 

 

 

JOUR 1 :

PARC FLORAL

Clic sur la première image !   

Ces jardins d’expositions naturels rassemblent 500 variétés de plantes différentes provenant des 5 continents,

7 000 m2 de plantes de climat méditerranéen du monde entier, harmonisées dans un esprit Feng-Shui.

Cela a été l’occasion de se rappeler les activités réalisées en début d’année sur la diversité des continents.

Compétences travaillées :

Comprendre l’importance des végétaux à la base de toute chaîne alimentaire.

Comprendre la notion d’évolution.

Connaitre des caractéristiques du monde vivant, ses interactions, sa diversité.

Etudier le développement  des végétaux et leurs caractéristiques.

Situer les espaces étudiés sur une carte ou un globe.

Repérer la position de sa région, de la France, de l’Europe et des autres continents.

Identifier les rythmes cycliques du temps.

Expérimenter les effets des couleurs, des matériaux, des supports… en explorant l’organisation et la composition plastiques.

Réaliser des productions plastiques pour raconter, témoigner.

 

  

Activités :

Visite guidée :

Sensibilisation à la biodiversité des végétaux et à leur répartition sur la planète. Eveil des sens : les formes, les couleurs, les odeurs…

Moment de relaxation, respiration lente les yeux fermés.

Expérimentation de la sylvothérapie. Le contact direct avec les arbres est l’occasion de tester le bien-être que l’on peut en retirer.

Ateliers (groupes de 6 à 7 élèves) :

Empreintes de végétaux (écorces, feuilles), nous utiliserons le plâtre plus tard en classe pour obtenir le relief.

Land art : les insectes imaginaires

Plantations de chlorophytum (Le chlorophytum est originaire d’Afrique du Sud et apprécié pour la beauté de son feuillage).

Visite des serres et découverte des saveurs des petits fruits.

 

JOUR 2 :

Micropolis, la cité des insectes

Nichée dans le cadre naturel magnifique de Saint-Léons, la cité des insectes de Micropolis offre une aventure unique en Europe. S’émerveiller et vivre une expérience inédite au milieu des insectes.

Compétences travaillées :

Connaitre des caractéristiques du monde vivant, ses interactions, sa diversité.

Reconnaitre les insectes.

Etudier le développement  des animaux et leurs caractéristiques : l’abeille

Comprendre l’importance des insectes pollinisateurs.

Explorer des organisations spatiales : le viaduc de Millau

Diversité des paysages : Reconnaitre différents paysages :  les massifs montagneux, la moyenne montagne.

 

Activités :

Visite guidée :

Présentation des principales caractéristiques des insectes. Observation de  la serre à papillons, découverte de la métamorphose du papillon, visite de la salle des vivariums d’insectes tropicaux, des insectes sociaux. Les fourmis vivent toutes en société, les enfants sont invités à répondre aux questions :

Mais que font les ouvrières et la reine ? Qui sont ces individus ailés et que se passe-t-il dans la fourmilière tout au long de l’année ?

Cinéma 3D :  Pourquoi dit-on que les abeilles sont indispensables à notre survie ? les élèves découvrent la notion de pollinisation et comprennent le rôle essentiel que jouent les insectes dans la reproduction des plantes.

Ateliers :

Le miel et les abeilles : Au cours de cet atelier, l’animateur a présenté les différentes parties de la ruche. Il a ensuite expliqué le rôle de la reine et des ouvrières et l’apiculture. Pour terminer les enfants ont observé les différentes étapes de la récolte du miel et goûté du miel de châtaignier et du miel de lavande.

Les insectes tropicaux : les phasmes

 

 

 

 

JOUR 3 :

Hôpital des tortues – Seaquarium

 

Les tortues marines blessées ou malades trouvées sur la plage, ou dans les filets par les pêcheurs, sont prises en charge par le RTMMF (Réseau Tortues Marines de Méditerranée Française) puis accueillies au CESTMed. Unique sur le littoral méditerranéen français, le centre de soins a pour but de soigner, d’étudier et de garder en observation les tortues marines en difficulté avant de les relâcher dans leur milieu naturel.

 

Compétences travaillées :

Connaitre des caractéristiques du monde vivant, ses interactions, sa diversité.

Apprendre à coopérer au cours d’activités ludiques en vue d’un objectif commun.

S’engager, prendre des responsabilités (pollution des océans) : le développement durable.

Estimer des ordres de grandeurs : longueurs, masses.

Diversité des paysages : les paysages  littoraux.

 

Activités :

Ateliers : Ils sont présentés comme une chasse au trésor pour retrouver l’endroit où sont cachés les oeufs de tortues. Au fur et à mesure du déroulement des ateliers les indices sont donnés pour reconstituer une phrase.

ATELIER « A L’HOPITAL DES TORTUES MARINES »

Lors de cet atelier, les enfants ont soigné des tortues virtuelles : prise des mesures de poids, taille, examiner l’animal (radios, diagnostic), soin et surveillance de son état de santé. Cet atelier permet de favoriser la démarche scientifique dans l’apprentissage et la découverte de façon ludique.

ATELIER « OBSERVATION »

A l’aide de jumelles, nous avons observé les tortues marines depuis la passerelle d’observation du centre de réhabilitation  pour en apprendre plus sur cette espèce et ses cousines qui peuplent nos océans. Les enfants ont repéré également les autres animaux qui vivent dans ce milieu naturel.

 

ATELIER « JEU LE BERET »

Au cours de ce jeu, les enfants bougent beaucoup et mémorisent de nombreuses informations sur les tortues marines.

 

ATELIER « coquillages »

Un atelier pour observer les ressemblances et différences entre les coquillages : la taille, la forme , la couleur…

 

 

Visite guidée du Seaquarium

Avec plus de 2400 m2 consacrés à la vie marine, le Seaquarium compte de nombreux bassins dans lesquels évoluent plus de 2000 poissons de la Méditerranée et des Tropiques, plus de 25 espèces d’impressionnants requins, des phoques et des otaries Découverte de l’espace méditerranéen, l’espace tropical, le muséo – tortue, le requinarium, l’espace mammifères marins. Les différents univers sont organisés en parcours interactif.

 

 

JOUR 4 :

Journée à la réserve naturelle régionale du SCAMANDRE.

Compétences travaillées :

Connaitre des caractéristiques du monde vivant, ses interactions, sa diversité.

Classer les animaux selon leurs ressemblances.

Se repérer sur un plan.

Estimer des ordres de grandeurs : longueur.

Développer son sens de l’observation.

Mobiliser un lexique adapté.

 

La réserve naturelle régionale est située en bordure de l’étang du Scamandre. Pelouses à graminées, sansouires, jonçaies et roselières occupent la strate herbacée en fonction de la topographie des lieux. Chacun de ces milieux concourt au maintien d’une remarquable biodiversité liée aux milieux camarguais. La tamariçaie, zone boisée caractéristique, est quant à elle particulièrement propice à la nidification des hérons arboricoles et des ibis falcinelles, présents en quantité importante dans la réserve naturelle, du mois d’avril au mois de septembre.

 

Activités :

Parcours nature:

Après avoir repéré le parcours sur le plan et expliquer les règles pour se déplacer dans la réserve nous avançons sur le sentier avec nos jumelles, loupes,… L’animatrice qui nous accompagne a même une longue-vue parfaite pour l’observation des oiseaux.

Le sentier emprunté, appelé « sentier de la Fromagère » chemine sur quatre kilomètres à travers la réserve naturelle. Au départ, la ripisylve formant un épais couloir de végétation invite au calme, elle est constituée d’arbustes et d’arbres (peuplier blanc, frêne, saule ). Au fil de la marche, les paysages changent : roselières, marais , étangs. Nous découvrons plusieurs martelières , ce sont des vannes permettant la circulation de l’eau d’un point haut vers un point bas . Entre les tamaris, les enfants peuvent observer les ragondins. Dans la roselière, les oiseaux sont nombreux, les aigrettes blanches, canards, rapaces, ibis, hérons…

 

L’après – midi, atelier avec un animateur du Scamandre  :

Après un moment de relaxation, mise en situation de recherche active et ludique, les enfants mettent les bottes et prennent les épuisettes. Quel bonheur de pouvoir patauger dans le marais même si l’eau entre dans les bottes !

Dans le marais, la vie foisonne… Pour mieux nous en rendre compte, nous irons prélever des animaux, souvent des insectes aquatiques, à l’aide de petites épuisettes, avant de les identifier.

 

 

Quelques photos du carnet :

Pinterest
ReCreatisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *