Accueil » Articles » Questionner le monde » Construire des repères temporels – Nathan

Construire des repères temporels – Nathan

Pinterest

Voici un fichier ressources que j’utilise pour travailler :

« Voyages à travers le temps »

Nouvelle édition d’un ouvrage indispensable pour un projet pédagogique sur le temps au cycle 2 :

Construire des repères temporels Du temps personnel vers l’Histoire ouvrage édité chez NATHAN.

 

 

  • Broché: 176 pages
  • Collection : Fichiers ressources
  • L’auteure : Christel Boulineau est IEN et chercheuse associée dans le laboratoire de philosophie de Poitiers.
Construire des repères temporels avec des oeuvres du patrimoine est destinés aux enseignants qui désirent un outil pratique pour l’apprentissage des repères temporels dans les classes du CP, CE1 et CE2.

Ce fichier propose une démarche pédagogique originale illustrée par des séances vécues en classe.

– À partir d’oeuvres patrimoniales, ce fichier permet aux élèves de prendre conscience
qu’ils sont aussi des êtres historiques. Par le biais du récit de leur propre histoire, ces derniers construisent des repères temporels et cheminent ainsi vers l’Histoire.

– L’étude de chaque œuvre fait l’objet de séquences pédagogiques progressives et commentées, avec l’accompagnement de l’enseignant.

– En interrogeant ce qu’est l’histoire, ce qu’est le temps, les élèves distinguent le récit historique du récit de fiction.

 

Sur le site compagnon :

L’ensemble des oeuvres étudiées au format PDF, à télécharger, vidéoprojeter et/ou à imprimer.

Des activités et documents complémentaires à imprimer et photocopier pour la classe.

 

SOMMAIRE :

Du temps personnel aux temps de l’histoire (CP CE1 CE2)

  1. Aujourd’hui; se présenter, s’identifier
  2. De ma naissance à aujourd’hui; l’identité temporelle
  3. Autrefois interprétation d’un tableau (le Nouveau-né, Georges de la Tour)
  4. Ordonner le temps : première étape
  5. Histoire le la littérature enfantine Bataille, Eric Battut et Renaissance italienne, Rolf Toman
  6. Être dans l’histoire : histoire et sentiments, portrait d’un vieillard et d’un jeune garçon, Domenico Ghirlandaïo
  7. Les paysages à la Renaissance
  8. Du temps à l’espace patrimonial, les jardins Boboli / La villa Médicis, Giusto Utens
  9. Dessiner l’histoire
  10. Qu’est-ce qu’un historien ? Le Moyen-Âge, Georges Duby

Faire Histoire par la médiation des oeuvres, des symboles et des signes (CP CE1 CE2)

  1. La médiation de l’oeuvre : Lancelot combattant les dragons, enluminure
  2. Oser affronter les monstres : Saint Georges terrassant le dragon
  3. La métaphore : cheval et pas cheval : le cheval d’Odin
  4. Le monde de l’oeuvre : la tapisserie de Bayeux
  5. Chanter le temps : la poétique du récit : portrait d’une dame, Robert Campin
  6. Histoire et laïcité, la vierge et l’enfant
  7. La médiation des signes, le dessin, la trace, l’écriture
  8. L’Egypte : de la momie à l’écriture : le sarcophage d’un pharaon
  9. La médiation du corps : la grotte des nageurs
  10. Ordonner les oeuvres pour ordonner le temps, galerie de portraits
  11. Le temps inachevé, notre temps à nous, le temps ordonné, notre temps passé, présent, futur

 

Vers l’Histoire (CE2)

  1. Un peu d’épistémologie pédagogique, qu’est-ce que l’histoire ?
  2. L’Histoire dans ses limites temporelles, histoire et Préhistoire
  3. L’écriture de l’Histoire
  4. Penser le temps, qu’est-ce que le temps ?
  5. Raconter le temps, qu’est-ce qu’un récit en Histoire ?
  6. Les personnages de l’Histoire, portrait de Charlemagne
  7. Vers la chronologie

 

Un ouvrage à utiliser au fil des besoins de manière non linéaire, un outil précieux pour un projet sur le temps qui s’appuie sur l’étude d’oeuvres artistiques avec le  langage pour expliquer et comprendre. On trouve dans le fichier pour chaque séance : les objectifs didactiques, la démarche, le dialogue détaillé et annoté de l’enseignant avec ses élèves, une page didactique et une partie  « Pour en savoir plus » sur l’auteur de l’oeuvre. J’apprécie la place primordiale accordée au langage et au débat. Le  recueil des interprétations des oeuvres est une étape importante de la démarche, la prise d’indices permet aux élèves de se référer au réel . Chaque enfant est encouragé à dire ce qu’il voit, ce qu’il suppose, ce qu’il sait.

Il s’agit , en se découvrant être temporel et être historique de pouvoir s’inscrire dans le temps du monde (qu’il faut explorer et découvrir) et ainsi se construire dans une identité narrative.

 

J’ai trouvé très intéressante :

  • l’idée de représenter le temps avec les doigts puis les mains

Je l’ai utilisée pour l’apprentissage de la poésie La valse du temps qui passe de Sophie Claudel :

Seconde après seconde, minute après minute,
Heure après heure, jour après jour,
Semaine après semaine, mois après mois,
Année après année, siècle après siècle …

L’un des élèves a proposé que plusieurs enfants se donnent la main pour représenter les siècles.

  • l’idée de représenter le temps à l’aide d’un escalier

Il est important que les élèves comprennent que les représentations habituelles du temps proposées sous la forme de frise chronologique ne sont pas obligatoires. D’autres représentations du temps doivent être proposées pour comprendre la relativité de telles représentations.

Nous avons découvert la frise chronologique dans le livre : Le loup qui voyageait dans le temps et l’échelle du temps avec les activités autour du centenaire de la première guerre mondiale.

 

Je vais expérimenter  :

  • Autrefois : interprétation d’un tableau, le Nouveau-né, Georges de la Tour

Nous ferons le lien avec Noël « Ainsi, le bébé du tableau qui me renvoie au bébé que j’ai été me fait comprendre l’expérience de tous les bébés du monde. »

 

 

  • Egypte : de la momie à l’écriture

Au cours de la première période, nous avons beaucoup travaillé sur la trace (l’art pariétal), avec l’Antiquité les élèves expérimenteront différents supports d’écriture au cours d’une sortie. Cette séance complétera le travail avec la découverte des hiéroglyphes.

  

Je vais utiliser cette image qui se trouve dans le fichier « Les arts toute une histoire » de ¨planète mômes » ICI

 

  • L’imaginaire médiéval

Le merveilleux au Moyen-Âge (la fée, la licorne, les chevaliers, les enluminures, les dragons…)

Aborder le rapport au réel et au fantastique d’une période historique par la médiation d’une oeuvre.

Lancelot combattant les dragons

 

 

Je reviens faire un petit bilan par la suite …

 

 

Pour suivre l'actualité

N'hésitez pas à laisser votre e-mail ci-dessous.

Pinterest
ReCreatisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *