Accueil » Articles » Questionner le monde » Education civique et morale » Je joue et j’apprends à me concentrer

Je joue et j’apprends à me concentrer

Pinterest

La concentration à la maison ou en classe, c’est difficile pour un grand nombre d’enfants !

Nous avons de plus en plus d’élèves en « surcharge émotionnelle », indisponibles à l’écoute des consignes, parasités par tout ce qui les entoure. Mener une tâche à son terme est très compliqué pour certains.

Cécile Zamorano, orthophoniste   formée à la méthode Barclay et auteure de plusieurs valisettes éditées chez Nathan donne des pistes et des outils pratiques pour développer cette aptitude transversale indispensable aux apprentissages scolaires.

Apprendre à se concentrer est un jeu.

Une valisette avec un livre et un jeu de cartes qui se complètent pour développer  l’attention et la concentration.

  

Les activités de la méthode s’articulent autour de 7 aptitudes correspondant à 7 petites histoires  et à une couleur :

  1. Zélie est triste (les émotions – rouge)
  2. Max parle sans réfléchir (le contrôle – vert)
  3. Léna ne sait pas comment être attentive (la créativité – rose)
  4. Nour est fatiguée (l’attention – bleu)
  5. Amine est perdu dans le temps (le temps – orange)
  6. Nico est une vraie pile électrique (le corps – jaune)
  7. Samuel se sent nul (la confiance en soi – violet)

 

Les cartes :

Quelques exemples :

 

 

 

Ce que je pense de ce matériel :

Les histoires sont très proches  du quotidien des enfants. Les cartes proposent des activités variées, simples et ludiques que l’on peut expérimenter facilement à la maison. Pour la classe, il faudrait imaginer des utilisations différentes. Certaines cartes peuvent être posées sur la table d’un élève pour le recentrer sans parler, par exemple : « l’étoile de la concentration », « mon bouton pause », « mon souffle magique »…J’ajouterai une carte « ma bulle de concentration »…On peut aussi penser à une affiche collective à partir de la carte « Comment tu te sens ? »

Les illustrations de Charlotte Roederer  sont espiègles et expressives, elles plaisent aux enfants.

Parents, enseignants nous connaissons tous Nico, Amine, Max…Nous savons combien la bienveillance, le respect sont nécessaires, facilitent l’expression des émotions, encouragent la motivation et l’estime de soi. Nous pratiquons régulièrement la relaxation, les pauses actives,  cet outil est complémentaire. Je vous invite aussi à lire mon article sur « Les principes Toltèques appliqués aux enfants » (lien au bas de la page).

J’ai décidé de travailler à partir de la valisette  en adaptant certaines cartes pour la classe. Le point de départ de la séance sera à chaque fois un échange collectif après l’écoute de l’histoire.

Cet article sera complété progressivement.

 

LES EMOTIONS :

Inspirée par les cartes Emo-mime, j’ai dessiné 6 émotions : la joie, la tristesse, la colère, la déception, la peur, la honte.

Après la lecture de l’histoire Zélie est triste, les élèves ont spontanément raconté des expériences personnelles sur la tristesse puis nous avons cherché et mimé d’autres émotions qui peuvent gêner la concentration en classe.

Nous avons travaillé ensuite à partir de mes dessins. Les élèves ont voté pour choisir la couleur avec laquelle ils ont écrit le nom de l’émotion. Cette séance a été très riche et appréciée !

 

 

 

LE BOCAL DE MES FORCES :

Une belle idée !

Après la lecture de l’histoire « Samuel se sent nul », je proposerai de remplir « le bocal de forces » en utilisant les étiquettes du fichier ou en complétant les étiquettes vides. On peut aussi imaginer un bocal collectif des forces des élèves de la classe à placer sur une table.

 

 

A suivre …

L’article sera complété tout au long de l’année !

A lire : Les principes Toltèques appliqués aux enfants

 

Quelques conseils de Raymond Barbry :

Une journée de pleine attention (méditation) à l’école, ou comment et quand placer des temps de pleine attention et de calme dans un emploi du temps?

ICI

 

 

Je découvre cet ouvrage grâce à CREVETTE :

47 respiroutines pour doter vos enfants de super pouvoirs

Cohérence Kid s’adresse à vous, parents, enseignants ou soignants. Ce guide pratique va vous aider à installer et renforcer des ressources psychologiques qui serviront aux enfants (de 2 à 11 ans) toute leur vie. Il vous aidera aussi à résoudre les petits tracas du quotidien : peur du noir, anxiété, mal au ventre, insomnie, hypersensibilité…
Vous allez apprendre aux enfants à pratiquer la cohérence cardiaque, une respiration guidée qui a de multiples bienfaits.
La cohérence cardiaque aide l’enfant à s’apaiser, se recentrer, augmente l’attention, la confiance en soi, améliore l’apprentissage et la mémorisation, favorise la résilience : l’enfant qui est régulièrement en cohérence cardiaque est plus enclin à être autonome et rebondir en toutes situations.
Pour doter vos enfants de tous ces superpouvoirs, le Dr David O’Hare propose 47  » respiroutines  » comme Le calme papillon, Le coeur à deux bras, L’orchestre imaginaire, Le cercle de l’amitié, Le moulin à vent… Autant de jeux respiratoires qui permettent à l’adulte de guider la respiration de l’enfant et le placer en cohérence.
Ces exercices ludiques et simples ont fonctionné pour des milliers d’enfants. Ils sont testés à grande échelle dans des écoles en France et au Québec.

Pour suivre l'actualité

N'hésitez pas à laisser votre e-mail ci-dessous.

Pinterest
ReCreatisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *