Accueil » Articles » Outils » EMC : les principes toltèques appliqués aux enfants

EMC : les principes toltèques appliqués aux enfants

Pinterest

Je partage avec vous une lecture particulièrement intéressante à exploiter en EMC pour apprendre aux enfants à communiquer de manière bienveillante, apaisée et à gérer leurs émotions. Un outil qui donne des stratégies pour une réponse adaptée aux petits conflits quotidiens qui gênent souvent les temps de récréation et se poursuivent quelquefois au retour  en classe.

Comment désamorcer « ces petites graines de guerres » ?

Par « instinct pédagogique » j’utilisais déjà quelques – unes des solutions proposées. Le livre permet de répertorier et structurer les réponses par le biais du conte.

Objectifs :

La sensibilité : soi et les autres
1. Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments.

2. S’estimer et être capable d’écoute et d’empathie.

3. Se sentir membre d’une collectivité.

 

Ces activités font écho au travail amorcé en début d’année sur la différence avec l’album « Je veux qu’on m’aime » ICI

Auparavant, on peut travailler à partir du  vocabulaire des émotions, voir chez Crevette

Roue des émotions à imprimer ICI

 

 

Les principes toltèques appliqués aux enfants : Pour un mode de vie en harmonie avec soi-même et les autres

Les Toltèques, peuple de guerriers a vécu dans l’actuel Mexique entre les années 1 000 et 1 300.

La culture toltèque a développé une sagesse ancestrale, basée sur des règles de vie et de communication, permettant d’atteindre un équilibre harmonieux avec soi-même et les autres.

 CLIC

Tout comme les adultes, les enfants ne savent pas toujours entrer en relation. En tant qu’enseignants, nous le vérifions très souvent.

  • Ils ont parfois des paroles dures envers eux ou les autres.

  • Ils ramènent tout à eux.

  • Ils se racontent des histoires et interprètent le réel.

  • Ils se sentent limités.

Comme le montrent les dernières découvertes, le cerveau émotionnel de l’enfant est immature et les tempêtes émotionnelles ont besoin d’être accompagnées. L’enfant (comme l’adulte)) est très dépendant du regard de l’autre et agit en fonction de son entourage dans le seul but d’être accepté. L’enfant a besoin d’imaginaire et de jeux pour comprendre le monde.

Explications de Catherine Gueguen ICI

 

Le livre propose un conte initiatique illustré et son décryptage, des exemples et des mises en pratique sous forme de jeux de rôles, de mises en scène de situations vécues au quotidien par tous les enfants à l’école ou à la maison. Ils  vont expérimenter les 4 pouvoirs du Quatr’Or :

  1. La baguette magique ou épée : apprendre le pouvoir des mots
  2. le bouclier : apprendre à se protéger des paroles blessantes
  3. La fiole de vérité : dépasser les scénarios d’anxiété
  4. la corne pour appeler à l’aide : trouver sa propre justesse

 

 

Quelques supports à utiliser au fur et à mesure de la découverte du conte.

SUPPORTS :

Séquence 1

le conte : La légende de Minimu

chapitre 1

L’utilisation de la parole :

La parole peut – être magie ou poison. Elle peut faire grandir ou rapetisser les autres en agissant sur ce qu’ils ressentent à l’intérieur. La parole « impeccable » ou irréprochable fait du bien à entendre et la parole « non impeccable » fait mal au coeur ; elle pique, elle pince, elle nous met en colère ou nous fait pleurer. Le vrai pouvoir, c’est de repérer les mots qui te font grandir et t’éloigner des « mini-maux », les mots qui te font perdre confiance en toi.

La parole est comme une graine que l’on sème.

 

séance 1

Distinguer les types de paroles :

 

 

séance 2

Apprendre à manier sa baguette à mots ou épée :

J’ai adapté l’exercice « Défends- toi ! », les  enfants utilisent les silhouettes pour envoyer des mots : les mots qui apaisent doivent répondre aux mots qui blessent.

Une fiche permet ensuite d’écrire quelques exemples :

« Tu ne comprends jamais rien. » / « Tu es doué pour plein de choses. »

 

séance 3

Enchanter ou ensorceller :

C’est toi qui a le pouvoir de la situation :

Ecris tout ce que tu veux pour que le premier personnage se sente mal. Dessine son expression, complète le dessin.

Comment te sens-tu ?

Ecris tout ce que tu veux pour que le deuxième personnage se sente bien. Dessine son expression, complète le dessin.

Comment te sens-tu ?

 

Le boomerang :

Si tu dis des méchancetés à quelqu’un, tu t’en fais à toi même, c’est un peu comme si tu lançais un boomerang et qu’il revienne vers toi.

 

défi :

Cette semaine, choisis un copain de la classe, sème une graine de bienveillance :

Tu peux lui sourire, lui donner la main dans le rang, lui faire un compliment, lui prêter un jeu…Ton défi sera réussi s’il te sourit, te parle à son tour.

 

 

Séquence 2

La légende de Minimu

chapitre 2

Se protèger avec son bouclier mental :

séance 1

Quand un ami te parle, il te parle toujours de lui…mais si tu le crois, alors ces mots ont un impact sur ton corps, leur poison s’infiltre en toi et comme par magie tu deviens ce qu’il pense de toi.

Quand les critiques t’atteignent, c’est que ton bouclier a des trous.Cela révèle un manque de confiance en toi.

 

SUPPORTS :

Invente ton bouclier invisible : la phrase barrière

Exemple :

Tu as le droit de croire ce que tu veux, mais moi je sais qui je suis.

 

séance 2

Le retournement :

Si quand l’autre parle de toi, il parle en fait de lui alors quand tu parles de l’autre, tu parles aussi de toi …

Dessine une personne de ton choix et fais lui plein de critiques, écris à l’intérieur tout ce qui t’énerves, te met en colère ou te rend jaloux ou agressif.

Regarde ce que tu as écrit, prends chaque critique et retourne-la contre toi…Ce que tu voudrais être, ce que tu as peur d’être.

 

la formule magique :

Celui qui t’envoie des mots qui font mal est comme enfermé dans son passé, il voit les choses par rapport à ce qu’il a vécu avant, à ses peurs, à sa colère. Il faut apprendre à ne pas rester prisonnier du passé.

Pense à une situation récente qui t’a attristé, énervé à l’école  ou fait mal au coeur. Ferme les yeux et éloigne- toi :

Dans une semaine, est-ce que je ressentirai toujours la même chose, demain, dans un mois, dans un an ?…

 

séance 3

La traversée de la tempête :

Résultat de recherche d'images pour "gif animé gratuit tempête"

 

 

défi :

Cette semaine explique à un copain comment se défendre pour voir si tu as bien compris.

 

 

Séquence 3

La légende de Minimu

chapitre 3

Tu as l’habitude de faire des suppositions sur ce que pensent les autres sans les connaitre, sans te poser des questions. Un camarade t’énerve par son comportement, cherche à savoir ce qui se passe vraiment pour lui. En te posant des questions , tu ne juges pas et tu restes calme. Tu n’imagines pas et tu es plus près de la réalité. Par exemple, ce copain qui se montre agressif envers les autres peut-être a-t-il seulement besoin d’être sécurisé.

 

séance 1

Deviens scénariste :

Avec un camarade invente un petit problème du quotidien et imagine puis dessine une histoire pour la transformer en un énorme problème. Une seule obligation la fin doit être heureuse.

Exemple : tu es arrivé en retard à l’école et la porte est fermée ou tu as mal travaillé à l’école.

Ecoute les histoires des autres copains.

« Le secret c’est de ne pas stresser pour des raisons imaginaires que l’on s’invente soi-même en pensant au pire alors que l’on ne peut pas savoir à l’avance comment les choses vont se passer. »

 

séance 2

Mission frisson :

Dessine ta plus grosse peur.

 

Séquence 4

La légende de Minimu

chapitre 4

séance 1

Ecoute ta météo intérieure :

Prends le temps de ressentir ce qui se passe en toi  pour reconnaître, accepter et accueillir tes émotions, être à l’écoute de tes besoins.

Comment te sens -tu aujourd’hui ? Est-ce que tu es triste et mou, tu as envie de rester seul , au contraire es-tu joyeux, plein d’énergie ?

Fais une pause ou demande de l’aide si :

  • Tu es fatigué
  • Tu es en colère
  • Tu es triste
  • Tu as peur

Fais de ton mieux si :

  • Tu es plein d’énergie
  • Tu es content
  • Tu es confiant
  • Tu te sens fort

 

séances 2 et 3

La super vitamine D : la douceur

Prends soin de toi, imagine les mots de la fée De-Ton-Mieux pour t’encourager, écris ces mots.

 

L’escalier :

Quand ton objectif est difficile, divise le défi en étapes :

Exemple: tu voudrais t’exprimer plus souvent en classe.

étape 1 : Réponds à la question posée dans ta tête.

étape 2 : Va parler à ton enseignant à la fin de la classe

étape 3 : Quoi qu’il arrive, même si je me trompe, je serai fier d’avoir essayé.

étape 4 : Je lève la main pour parler.

 

 

 

Voici une vidéo à utiliser comme support pédagogique :

Merci à la tanière de Kyban pour la découverte de cette vidéo, idéale pour un petit rappel en cette fin d’année.

Vous pouvez consulter son article ICI

 

Je viens de remettre en page l’histoire du petit lapin blanc :

 

 

Autre article à consulter : ICI

Une méthode pour tempérer les émotions :

 

Pour suivre l'actualité

N'hésitez pas à laisser votre e-mail ci-dessous.

Pinterest
ReCreatisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires

  1. caro

    C’est une séquence vraiment bien construite, bravo !

  2. Anaïs

    Super boulot ! Je pense que cela peut être parfait pour travailler avec mes élèves !
    Juste une petite question cependant. Le conte dont tu parles au début, est-ce l’histoire du petit lapin blanc ou cela n’a rien à voir ? Je cherche le conte sur internet mais pas moyen de le trouver :/
    Merci encore pour ce travail.

  3. LAMY

    Merci pour tous ces documents. Ils correspondent à ce que je cherche pour aider les élèves à mieux vivre ensemble (pour maintenant et pour plus tard)

  4. cham

    Merci mille fois pour ces supports qui vont améliorer ce que je faisais déjà …. C’est un beau travail que je n’aurais pas su faire aussi bien !

  5. Katia HAUTBOIS

    Bonjour
    J’essaie d’appliquer les accords toltèques dans ma vie quotidienne depuis quelques années et cela m’a vraiment permis de gagner en sérénité.
    Je ne savais pas qu’il existait une « version » destinée aux enfants. Je trouve ça génial!
    PES à la rentrée en CE1-CE2, je ne sais pas si je trouverai le temps cette année de m’approprier les séquences que tu proposes mais je suis emballée par ce projet.
    Merci pour ce travail et pour le partage.

    Katia

    • ReCreatisse

      Ce livre m’a vraiment aidée cette année pour un climat de classe apaisé, c’est un peu long pour arriver au bout mais les enfants apprécient beaucoup ces activités.

  6. Ka Bf

    Bonjour,
    Je découvre seulement cet article! Juste génialissime..
    Un énorme merci!!